Quelle différence entre Google et un enfant de 5 ans ?

Ayant fait mes études en intelligence artificielle, j'ai souvent réfléchi à ce qui caractérise l'intelligence de l'homme par rapport à celle des ordinateurs. Je vais essayer de vous faire percevoir la différence.

On pense souvent que l'intelligence c'est la capacité à faire des raisonnements ou à manipuler des abstractions, en terme technique on dit des faire des inférences: si ... alors ....
En réalité l'ordinateur est bien meilleur à cela que l'homme, c'est justement LA MACHINE à faire des inférences. Des milliards d'inférence par secondes sur une puce, des centaines de millions de puces à travers le monde.
A l'époque de mes études on hésitait à savoir si un ordinateur pourrait battre les hommes aux échecs... depuis c'est chose faite grâce à Deep Blue (image de gauche). Et on se demande même comment on a pu en douter, tellement la capacité des ordinateurs a augmentée selon la 'pseudo' loi de Moore (j'y reviendrai dans un autre billet).

Certains pensent que l'intelligence c'est la capacité à faire des raisonnements couplé à une bonne mémoire... depuis que Google existe on voit bien que ça ne tient pas. Les ordinateurs de Google stockent à peu prés tout ce qui se trouve sur le net et nous informent en 0,18ms qu'il y a 1 milliard de fois le mot que nous cherchons. D'ailleurs c'est clairement la vision du fondateur, une bibliothèque sur tout.
Et pourtant un moteur de recherche c'est bête on le voit tous les jours... incapable de distinguer le vrai du faux. Une anecdote récente est très significative, un internaute a trouvé le moyen d'utiliser les très nombreuses critiques négatives à propos de son site pour améliorer la visibilité de son site sur Google. Plus on le critique et mieux il est référencé. Google a décidé de changer sa méthode (voir le NYT) on va voir si ça marche.
Grâce à cette exemple on touche une chose importante, c'est que l'ordinateur ne peut pas distinguer le vrai du faux. Un enfant de 5 ans sait le faire, même si il ne sait pas le justifier et même si c'est à proportion de son expérience. L'homme à un rapport immédiat au réel qui lui permet de juger de l'existence et de la véracité des choses. Séparer le vrai du faux pour un ordinateur c'est comparer si deux suites de bits sont égales.
Pour des raisons similaires, les ordinateurs ne saisissent pas le sens dans les documents qu'ils manipulent,  comparent, comptent, trient. Ils font des calculs fabuleux sur les mots mais sans y comprendre gouttent. Un enfant de 5 ans comprend le sens des textes qu'on lui lit et même si son vocabulaire est plutôt limité.
Pourtant les ordinateurs corrigent l'orthographe, justement car en orthographe on utilise des règles formelles à appliquer, et aussi beaucoup d'exceptions qu'il suffit d'apprendre à l'ordinateur.
Et non je ne règle pas mes comptes avec l'orthographe !

Commentaires